Les Cowboys Fringants – Le Plombier Lyrics


Juste comme j’partais pour le squash
Avec mon “satchell” Adidas
Mes “runnings” à velcro
Pis mon chandail de Mexico
Les égouts ont r’foulé
La bécosse a débordé
Y avait des coliformes fécaux
Qui flottaient su’l’terrazo
Fa’que j’ai fouillé dins pages jaunes
Sous la rubrique du plombier
La “Plomberie Amazone”
Tiens donc! En plus d’être mauvais travaillant t’as l’air d’un cibole d’habitant !”
Et depuis c’temps-là quand j’vois l’vrai Guy Lafleur à T.V
J’ai toujours une p’tite pensée pour un gros plombier mal-élevé ! J’m’appelle Guy, Guy Lafleur
Ben oui pareil comme le grand joueur! Y est où l’bobo qu’j’te répare ça? S’est débouché une Budweiser
Il l’a calée en trois gorgées
Au bout d’deux-trois heures
Y m’a dit : “Boss j’ai terminé !”
En partant y a fait un faux-pas
S’est enfargé dans l’répondeur
Et comble de malheur
Son cancer démarrait pas! Fie-toi su’moi ça niaisera pas
Au hockey j’tais pas ben bon
Mais j’ai une bonne moyenne au bâton
C’est pas parce que chuis un p’tit plombier
Qu’chuis pas capable de scorer !”
S’est installé en d’ssous d’l’évier
Ça avait pas l’air de ben aller
Je l’entendais marmonner
Pis sacrer comme un gars d’chantier
Au bout d’une couple de minutes
Y s’décide à s’ prendre un break
Y s’est mis à m’parler d’lutte
A m’dire que c’était pas du fake
Y m’a avoué
Qu’y aimait pu ça comme avant
Que l’Géant Ferré
Lui dans l’temps y était puissant
Y était deux heures d’l’après-midi
Déjà y empestait la boisson
Avec les gars d’la compagnie
Y a dîné Chez l’Père Gédéon
Y m’a dit qu’y se t’nait aux danseuses
Mais qu’depuis qu’sa femme était morte
C’taient les salons d’masseuses
Pis les services d’escorte
Y avait des spots en d’ssous des bras
Pis y sentait l’vieux Velveeta
Y avait la craque de fesses à l’air
Avec la coupe Jaromir Jagger
Oh, pis là ch’t’écoeuré! C’est là que j’vas appeler
Quand le gars s’est pointé
Y a ameuté tout l’quartier
Son muffler traînait à terre
Ça faisait un boucan d’enfer
S’est enfin stationné
Avec son “Éconoline jacké”
Deux tons, rouillé
Patché avec d’la potée
Y a fouillé en d’ssous d’son banc
Y a pris son coffre à outils
Et d’un pas titubant
Y a r’tonti pis y m’a dit :
“Salut boss! Fa’que y a appelé un towing
D’la compagnie “Sweet Lullaby”
Y m’a dit : “Salut boss !”
En m’faisant des gros bye-bye
Par la f’nêtre j’y ai crié : “Sacre-moi ton camp maudit incompétent! J’ai hâte qu’y sacre son camp Guy Lafleur
J’en ai assez d’y voir la face pis d’l’entendre me parler d’lutteurs
Au lieu d’jouer au squash avec les collègues du bureau
J’t’obligé de t’nir compagnie à Guy Lafleur — Maudit wabo!